DUNKERQUE: PATRIMOINE & URBANISME - Cyrille Misérolle-Velpry
  Point de Voelaeren en 1947!
 
En ces temps d’après-guerre, les denrées se font rares ! Mais la fête de la Saint-Martin, Institution Dunkerquoise aura bien lieu !
Je vous retranscrit l’article de la Voix du Nord en date du Jeudi 6 Novembre 1947
 
«  La Saint-Martin, fête Dunkerquoise se maintiendra malgré les difficultés »
«  Parmi les fêtes locales, la Saint-Martin tient une place notable par son aspect pittoresque. Rappelons ici seulement en gros, la légende.
Evangélisant les Flandres, Saint-Martin avait pour monture un baudet nonchalant. Le solipède profita de la longueur d’un sermon sur une éminence, en l’occurrence une dune de sable sans doute, pour aller folâtrer parmi les oyats, se repaître de cette herbe maigre jusqu’à en perdre le sens de l’orientation. Alertée, la foule, armée de trompes, de cornes et de lanternes, s’en fut à la recherche de l’insouciant Aliboron et le retrouva grâce à certaines marques qui remplaçaient les cailloux du Petit Poucet…
Tous les épisodes de cet événement sont rappelés dans sa joyeuse commémoration : les lumignons des fidèles à travers la nuit, les refrains naïfs qui évoquent l’équipée du Saint, les bruits cacophoniques de la multitude inquiète, les voelaeren, reproduction gastronomique de ce qui ne l’était guère sur les traces de l’âne…
Le jour de la Saint-Martin, les enfants, parfois vêtus du ciré et coiffés du suroît, à cause sans doute du vent qui balaye les dunes, jouent du tambour, soufflent dans des clairons et des trompettes et répètent sans se lasser les vieux airs de circonstance :
« Saint Martin, boule, boule , boule fait des craquandouilles… » tout en brandissant des lanternes et des torches.
La soirée se terminait par une ample distribution de brioches, les fameux voelaeren.
Cette année, il n’y aura plus de voelaeren, car la farine, et aussi le sucre et le beurre et le lait.
Sans doute arrivera-t-on sans enfreindre les règlements de restriction, ç remplacer ces petits pains par un biscuit ou un gâteau de céréale non panifiable. Les petits Dunkerquois, en tout cas, sauront maintenir la tradition en exhibant, à travers les rues, lanternes monumentales ou artistiques et betteraves sculptées et éclairées.
La municipalité s’efforce de maintenir ces aimables habitudes locales comme chaque année, la commission des fêtes a organisé pour le lundi 10 novembre, des concours de lanternes (15 prix dont un de 300 francs), et de betteraves (20 prix dont un de 250 francs) . Les jeunes amateurs se feront inscrire à l’hôtel des pompiers, entre 16h30 et 18h et se présenteront à la mairie entre 17h30 et 19h.
Et ainsi pourront-ils chanter une fois de plus : « et Saint-Martin, il n’est pas mort... »


Article de la Voix du Nord du Dimanche 9 novembre 1947

" La Saint-Martin"
" C'est demain lundi que, suivant l'aimable tradition, les enfants de Dunkerque et de la banlieue fêteront Saint-Martin en se mettant à la recherche de son âne. Il feront du bruit et armés de lanternes parcourront les rues.
Deux concours sont ouverts à cet occasion:

Lanternes monumentales ou artistiques
  • 1er : 300 Francs
  • 2ème: 250 Francs
  • 3ème: 200 Francs
  • 4ème: 150 Francs
  • 5ème: 100 Francs
  • 6ème et 7ème: 75 Francs
  • du 8ème au 15ème: 50 Francs

Betteraves artistiques:

  • 1er: 250 Francs
  • 2ème: 200 Francs
  • 3ème: 150 Francs
  • du 4ème au 8ème: 75 Francs
  • du 9ème au 20ème: 50 Francs
  • du 21ème au 30ème: 25 Francs
Les concurrents devront se faire inscrire de 16h30 à 18h à l'hôtel des sapeurs-pompiers, rue du Fort Louis, Le Jury fonctionnera de 17h30 à 19h à la mairie, rue de Soubise.
En dehors de ces concours, les enfants munis d'une lanterne pourront retirer un bon à l'hôtel des sapeurs-pompiers, le même jour de 16h30 à 17h30. Ils se présenteront ensuite à la mairie où une friandise leur sera remise."



SAINT MARTIN

Répertoire actuel

Saint-Martin boit du vin
Dans la rue des Capucins
Il a bu la goutte, il l'a pas payée
On l'a mis à la porte avec un coup de balai

et parfois encore ses variantes :

Il est né
Dans la rue des Vieux Quartiers
Il est mort
Dans la rue du Lion d'Or
Il a bu la goutte, il l'a pas payée
On l'a mis à la porte avec un coup de balai
Saint-Martin boit du vin
Dans la rue des Capucins
Il a fait un schète
Dans la rue du loup



 
  Aujourd'hui sont déjà 6 visiteurs (125 hits) Ici!  
 
Ce site web a été créé gratuitement avec Ma-page.fr. Tu veux aussi ton propre site web ?
S'inscrire gratuitement