DUNKERQUE: PATRIMOINE & URBANISME - Cyrille Misérolle-Velpry
  Histoire: La Petite chapelle Notre-Dame des dunes
 
 PATRIMOINE

LA PETITE CHAPELLE NOTRE DAME DES DUNES



    A l’époque, la mairie de Dunkerque était occupée par le Baron de Kenny, c’est lui qui a pris en considération le vœu émis par un grand nombre d’habitants pour la reconstruction d’un monument pieux qui fut détruit par la révolution, connu autrefois et encore de nos jours, sous le nom de « Petite Chapelle », il y a quelques siècle aussi appelée « Chapelle de Notre Dame de la Fontaine », dont l’antiquité est telle qu’il a donné le nom à la ville, Dunkerque, lequel signifie chapelle des dunes.

    Considérant que cette chapelle destinée à l’invocation de Marie, notre Très Sainte Vierge, était en grande vénération parmi tous les habitants et surtout dans les familles de marins et de pêcheurs qui consacraient leurs vœux au milieu des dangers de leur profession, y pénétrer suffit pour comprendre la ferveur qui anime ses fidèles.

    Quelques trois millions de cierges y auraient été brûlés au 19ème siècle et deux mille ex-voto ont été offerts à la Vierge par les familles de pêcheurs et de marins pour la remercier de les avoir protéger en mer (dont 450 plaques de marbres, 457 cœur d’argent, 200 navires en miniature), 1750 pèlerinages l’ont vénéré et plus de 250.000 souvenirs ont été emportés.

    Comme me veut la tradition, les Bazennes, femmes ou filles de pêcheurs, y portent le poisson d’argent, l’un des symboles de la ville offert aux Présidents de la République en visite à Dunkerque, mais aussi à la Vierge sous son dais lors de la procession en l’honneur de Notre-Dame des Dunes, le 15 Août.

    Laquelle, suivie par des milliers de fidèles, se termine par la bénédiction de la mer et des bateaux.

    La reconstruction qui durera près d’un an, de 1815 à 1816, fut établie sur le site d’un oratoire édifié au 15ème siècle, en l’honneur d’une vierge miraculeuse dont la statuette en bois avait été trouvée à proximité d’une source d’eau douce lors de la construction des remparts de Dunkerque. Rare témoin des origines de Dunkerque, la chapelle devint ensuite un lieu de culte et de dévotion pour les gens de la mer.

Photo Source internet


 
  Aujourd'hui sont déjà 8 visiteurs (29 hits) Ici!  
 
Ce site web a été créé gratuitement avec Ma-page.fr. Tu veux aussi ton propre site web ?
S'inscrire gratuitement