DUNKERQUE: PATRIMOINE & URBANISME - Cyrille Misérolle-Velpry
  François BEAUFORT
 
FRANCOIS BEAUFORT
Le 9 Novembre 1784


En ce matin du 9 novembre 1784, Rose JANSSEN, âgée de 23ans, et Marie BRUGGHE, âgée de 24ans, se rendent dans la cave et en ressortent dans un état d'épouvante atroce. Elles viennent d'apercevoir le cadavre de leur voisin.

Remontons d'abord aux alentours du 26 octobre de la même année. Rose JANSSEN reçoit la visite de son voisin de maison, car la maison qu'elle habite dans la rue Saint-Gilles, héberge plusieurs personnes, dont François BEAUFORT, un homme d'environ 65ans, d'environ 1 mètre 50, travailleur de vin.

François va très mal. Les voisins disent déjà de lui qu'il est aliéné. Rose l'entend, il lui dit qu'il veut en finir, qu'il pense se jeter à l'eau pour s'y noyer, et même qu'il avait soit disant du mal à se supprimer, car étant convaincu qu'il était immortel.

Au cours de ces 15 jours, Rose et Marie q'inquiètent de plus en plus de ne pas avoir de nouvelles de François. En descendant à la cave qui est ouverte, voulant vérifier que les clés de la chambre de François n'étaient pas sur le trousseau de celle de la porte de la cave, Rose sent du bout des doigts un bout d'étoffe, s'approche, aperçoit le cadavre qui est suspendu dans le fond de la cave, la corde autour du cou, et avec Marie ressortent de la cave en hurlant à plein poumon!

Les spécialistes pour ce genre d'affaire, n'arriveront que vers les coups de sept heures du soir... autant dire que les deux jeunes femmes ont eut le temps d'atiser leur peur...ils constateront la présence du cadavre dans la cave, interrogeront les deux femmes pétrifiées et monteront le cadavre dans la chambre qu'il occupait avant son triste geste.

Au même instant, les chirurgiens nommés d'office dans la journée pour faire un rapport sur la mort et les circonstances de la mort de la personne de François BEAUFORT arrivent. Il déclareront qu'il est décédé depuis environ 14 jours.

François BEAUFORT sera enterré le 10 novembre 1784 dans un état de décomposition avancé.

Ci-dessous, l'acte de décès de François, tiré des registres des sépultures - AM Dunkerque

" L'an de grace mil sept cens quatre vingt
quatre le dixieme jour de novembre, je
soussigné ai enterré a cinq heures du soir
au cimetière de St Eloy, le corps de François
Beaufort travailleur de vin, homme veuf
trouvé mort dans la cave ou il logeoit,
ont été temoins c. garcia et j.b vander
hofstadt qui ont signé avec moi, jour mois et
an que dessus"
-Signatures-

Sources/ AM Dunkerque - Ecouages
 
  Aujourd'hui sont déjà 6 visiteurs (128 hits) Ici!  
 
Ce site web a été créé gratuitement avec Ma-page.fr. Tu veux aussi ton propre site web ?
S'inscrire gratuitement